École ouverte « Pommiers » Sixième journée: Musée de l’Iguanodon à Bernissart

Aujourd’hui, nous avons visité un musée méconnu en France et pourtant il est proche de Thiant: le Musée de l’Iguanodon de Bernissart. Il a une collection de fossiles et de minéraux d’une grande valeur, ainsi qu’une reconstitution d’une mine de charbon du XIXe siècle.
Mais le joyau de ce musée, c’est son massif squelette d’Iguanodon (10m de long, 5m de haut pour un animal qui pesait 5 tonnes vivant environ). Cet herbivore vivait en troupeaux dans la région il y a environ 130Ma. Le climat était alors tropical.

2 Iguanodons et 1 Neovenator. Image de Peter Montgomery sous licence CC 2.0 by-nc
3 Iguanodons et 1 Neovenator. Image de Peter Montgomery sous licence CC 2.0 by-nc. Attention cependant avec ce genre de vues d’artiste, on n’a en réalité aucune idée de la couleur de ces dinosaures.

On y apprend que les plus anciens fossiles de plantes à fleurs datent eux aussi de cette époque. Pas de pommiers au crétacé!

Mais laissons les élèves raconter leur visite: Continuer la lecture de École ouverte « Pommiers » Sixième journée: Musée de l’Iguanodon à Bernissart

École ouverte « Pommiers » Cinquième journée: Saint-Omer et sa Maison du Marais

Notre visite  de la maison du marais

Mercredi 08/07/15, nous sommes allés à la Maison du Marais de St Omer. Première chose que nous a fait remarquer M. Harbonnier : les pommiers qui sont plantés devant cette maison sont greffés avec des variétés anciennes du CRRG.
Le premier groupe est parti faire un tour en bacôve alors que le second allait visiter le musée consacré au marais audomarois.

Continuer la lecture de École ouverte « Pommiers » Cinquième journée: Saint-Omer et sa Maison du Marais

École ouverte « Pommiers » Quatrième journée: Samara

Journée au grand parc de la préhistoire de Samara : nous avons fait du feu comme Ötzi et même tiré à la sagaie tels de dignes chasseurs de rennes du paléolithique de notre région!

Ce n’est pas tout bien sûr puisque l’accent a été mis particulièrement sur les origines de la lignée humaine, de l’agriculture et de l’élevage. En ce qui concerne les pommiers nous avons appris qu’ils sont issus des montagnes du Kazakhstan où ils ont été domestiqués il y a environ 10 000 à 4 000 ans. Le pommier domestique s’est répandu ensuite le long de la route 
de la soie jusqu’en Europe, il y a de cela seulement 1 500 ans. D’ailleurs le goût amer des pommes à cidre serait directement issu de l’ancêtre asiatique de nos pommiers.

L’Homme du néolithique dégustait déjà des pommes!

Les pommes sauvages […] sont ramassées en quantité, coupées en deux et mises à sécher sur les claies au-dessus d’un foyer. Ainsi déshydratées, elles pourront être aisément conservées jusqu’à l’année suivante ; qui plus est, ce procédé de conservation réduit l’astringence naturelle du fruit frais et en rend la consommation plus agréable.
« Les rythmes du feu » de Pierre et Anne-Marie Pétrequin

pommes-fossiles-lac_chalain-louboutin
Pommes coupées en deux fossiles, Chalain (Jura). Musée d’archéologie de Lons-le-Saulnier. Dans « Au Néolithique: Les premiers paysans du monde » de Catherine Louboutin, aux éditions Gallimard

La journée fut passionnante et les élèves garderont à n’en pas douter un souvenir enfumé de leurs tentatives d’allumage de feu. Certains ont réussi facilement! Mais laissons les élèves nous expliquer ce qu’ils en ont retiré…

Continuer la lecture de École ouverte « Pommiers » Quatrième journée: Samara

École ouverte « Pommiers » Troisième journée

Aujourd’hui, nous avons constaté que la phacélie avait bien poussé, si bien que nous avons entre les pommiers un imposant massif de fleurs tout bourdonnant. Les pommiers en ont profité eux aussi puisqu’ils ont un feuillage splendide et de nombreuses branches. Nous allons sûrement pouvoir les greffer comme prévu en août avec les variétés du CRRG; nous avons enlevé les branches trop basses et qui nous auraient gênées.

Le piège à phéromones a fonctionné! Les trois pommiers haute-tige du collège (qui en avaient besoin) ont subit une « taille en vert » et nous avons prévu de plier leurs branches selon la technique de « l’arcure ». Nous donnerons plus de détails sur le sujet vendredi!

La phacélie a attiré beaucoup d’insectes pollinisateurs que nous avons photographié et identifié pour le Spipoll.j1-8

Mais laissons les élèves nous expliquer ce qu’ils ont retiré de leurs observations scientifiques…

Continuer la lecture de École ouverte « Pommiers » Troisième journée